Document sans titre
 

Tech Récif


Connexion

Le site Techrecif est ouvert à tous, Si vous voulez participer, c'est très simple, Inscrivez-vous! :

Mot de Passe perdu ?

 

Les articles Les Bases de l’aquariophilie Récifal






Le matériel indispensable pour la réalisation de votre rêve.

Le 10 avril 2016, par Techrecif -
160 visite(s) - 0 commentaire(s)

Vous désirez réaliser votre rêve en installant un aquarium récifal chez vous. Pour cela il ne faut, en aucun cas, négliger le matériel nécessaire au bien être de vos futurs ôtes.

Dans un aquarium récifal, les invertébrés sont principalement choisis parmi les coraux constructeurs de récif. On y héberge peu de poissons et généralement pas d’anémone. Pour réussir dans ce domaine, il suffit d’appliquer les méthodes qui ont fait leurs preuves. Dans notre cas nous vous expliqueront comment réaliser un aquarium en suivant la méthode berlionoise.

Choisir sa cuve

Première réflexion posée avant toute installation, le choix de la cuve principale. Primordiale dans le sens où il va déterminer l’évolution du bac dans le temps. Toute décision hâtive peut se retourner contre son auteur ainsi que ses animaux... lire la suite ici

L’écumeur insdipensable

Les animaux et végétaux hébergés dans un aquarium sont producteurs de matières organiques. Un simple filtre transforme ces matières en constituants minéraux, tels les nutriments que sont les nitrates et les phosphates, et laisse persister des substances mal biodégradées comme les phénols. Tout cela favorise d’une part la pousse d’algues filamenteuses indésirables et empêche d’autre part la croissance des habitants du bac. La clarté de l’eau est altérée par une coloration jaune qui ne permet plus à certaines fréquences lumineuses de la traverser. Elle se comporte en fait comme un filtre jaune atténuant principalement les fréquences utiles à la photosynthèse que sont les bleus et les rouges. Seuls les jaunes traversent encore l’eau jusqu’au fond du bac et profitent aux algues nuisibles

JPEG

L’écumeur a pour but de mettre en contact de l’air et de l’eau et de séparer l’écume ainsi obtenue. Le principe est simple, une bulle d’air est une interphase entre deux corps : l’air et l’eau. Par des phénomènes d’attractions polaires, de nombreuses substances organiques, dont les protéines, les phénols..., sont attirées et collées sur cette interphase. Les bulles remontent vers de Godet. Elles s’imbriquent les unes dans les autres pour former des bulles toujours plus grosses et plus chargées en matières organiques. Dans le haut de la chambre de récupération, l’écume est égouttée, ce qui donne cette teinte jaune, marron foncé au liquide récupéré. L’eau épurée quant à elle regagne l’eau de l’aquarium. Le nettoyage du godet de récupération d’écume doit se faire régulièrement (deux fois par semaine) afin que l’écumeur fonctionne de façon optimale.

L’écumeur doit etre surdimensionné afin d’épurer un maximun votre aquarium de nombreuse marque sont performante :H&S, Ratz, Tunze...

Les pompes de brassage

Le rôle du brassage est de saturer l’eau en oxygène, de faire circuler l’eau autour des pierres vivantes afin de ne pas avoir de zones « mortes » et ainsi d’avoir une filtration optimal (les pierres vivantes en étant le siège de toutes les réactions biologiques)

Il est nécessaire de brasser 10 à 20 fois le volume de votre bac par heure. certain brasse jusqu’a plus de 30 fois leur volume par heure (voir ici)

des véritables pompes, conçues spécifique pour le récifal, existent maintenant :

L’éclairage

Dans l’aquarium, l’éclairage remplit plusieurs fonction :

- Il met en valeur le décors
- Il est la source d’énergie utilisé par les plantes et les zooxanthelles situé dans les tissus des coraux.

Il existe plusieurs types de sources lumineuses. En aquariophilie récifal les ampoules utilisées sont : les tubes fluorescents, les tubes fluorescents survolté, les fluorescents compactes, les HQI (vapeur d’iodures métalliques). Ces derniers étant les plus utilisés et les plus performants. Les ampoules HQI se déclinent en différentes températures de couleur (les plus utilisées sont les 10000 °K). les tubes fluorescents sont quant a eux moins performants.

Les pierres vivantes

Une roche vivante de qualité se reconnaît d’abord à sa structure aérée donc à son poids léger pour son volume et ensuite aux nombreuses Corallinacées qui incrustent sa surface, sans oublier parfois la présence de diverses populations coralliennes qui la colonisent. Ce type de roches "haut de gamme" sont assez rare (ou bloquer par les douannes ;) ) , il est difficile d’en constituer entièrement son décor.

La dénitrification s’effectue en l’absence d’oxygène grâce à certaines bactéries qui vivent au sein des pierres vivantes. La dénitrification ne concerne que l’azote - disparition des nitrates par transformation en azote gazeux et c’est le seul phénomène en cause dans les conditions anaérobies normales créées en aquarium, du moins selon ce qui est admis actuellement.

La nitrification s’effectue en présence d’oxygène grâce à d’autres bactéries qui vivent sur le décor . La nitrification n’est qu’une partie des phénomènes en cause, elle s’inclut dans la minéralisation des matières organiques qui concerne donc l’azote, mais aussi tous les autres éléments, au sens chimique du terme, présents dans les matières organiques carbone, hydrogène, oxygène, phosphore, potassium, soufre et tous les oligo-éléments.

Un bac récifal équilibré fonctionne sans filtre "normal" et sans dénitrateur. La nitrification s’y effectue en surface des "décors", et la dénitrification au sein des pierres vivantes.

Le sable

Le sable !!! Grande question ;) Là encore il y a de nombreux avis :
- pas de sable c’est le choix de beaucoup de récifaliste. Cela permet de pouvoir siphonner le fond du bac.
- 2 à 3 cm de nombreuses personnes ont fait ce choix qui permet d’allier esthétique et le coté pratique (facilité d’entretien)
- 10 cm : le dernier cas est celui du Jaubert car quelque bac fonctionne avec un "mixe" des deux techniques (Berlinois et Jaubert)

Autre problème quel sable ? du fin, du gros ...

Le choix est plus difficile que pour le reste du matériel. Le principal conseil que l’on pourrait donner est qu’il faut démarrer sont bac sans sable (sauf dans un Jaubert !!), puis l’introduire quant le bac est stabilisé.

l’eau de mer

L’eau de mer est l’élément vital de nos bacs, elle a pour rôle de véhiculer les nutriments, les oligo-éléments, les déchets...

Lorsque l’on a la chance d’habiter Tahiti on ne se pose pas de question, mais nous pauvres parisiens... nous devons reconstituer notre eau de mer à partir de sel naturel enrichi (Red Sea...) ou de sel synthétique (Tropic Marin...).

L’élément important pour constituer son eaux de mer et bien sur l’eau !! Cette eau doit être la plus pure possible afin de ne pas apporter de polluants dans l’aquarium. l’eau utilisée en général pour reconstitué cette eau est de l’eau osmosée. L’osmoseur doit être entretenue régulièrement afin de préserver sont efficacité (on recommande de changer la préfiltration mécanique 1 fois pas ans et la cartouche de charbon tout les 6 mois à un ans si l’eau de ville n’est pas trop chlorée.

Ajouter un commentaire à cet article

ICI
Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 10; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 160; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 49; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 8; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 294; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 210; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 130; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 138; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 129; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 59; ?>
Il y a 0 contribution(s) au forum.


Dans la même rubrique :


Choisir sa cuve
Introduction aux Nano-récifs
L’écumage
La méthode berlinoise
LA MISE EN ROUTE
La pierre Vivante
La technique du "Barre-Bottom"
La transition jour / nuit et les idées reçues
Le berlinois système facile
Le matériel indispensable pour la réalisation de votre rêve.
 

© copyright 2010 - Tech Récif - All Rights Reserved